browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

L’environnement

La Commune de La Neuville-Roy050726 034

Neuville Roy(La) de apud novam villam en 1179,puis nova villa regis en 1189 signifie le nouveau village du roi.

Le toponyme neuville correspond a la création,surtout au début du 2ème millénaire,de nombreux domaines devenus des villages a la suite de déboisements.

Nova villa est devenue Neuve ville puis Neuville Roy a la suite ,signifie que le roi possédait la seigneurie du lieu.

En effet,La Neuville-Roy était au moyen -age une place fortifiée. Dés le règne de Philippe-Auguste,sa position sur les frontières nord de Picardie et sa proximité d’une vallée en fit un point militaire important,aussi fut elle au nombre des places fortes dont le roi ordonna la réparation vers 1190 avant de partir pour la terre sainte.

En 1200,Philippe Auguste se réserva le château fort qu’il avait fait construire,La ferme de La Neuville (propriété privée),connue sous le nom de citadelle ou de fort est l’ancienne maison royale. On y voit encore,a coté de la ferme,l’ancien donjon hexagonal. On assure qu’un souterrain partant du donjon débouchait a l’endroit de l’actuel cimetière et qu’un autre allait jusqu’au château de Pronleroy.

Durant la révolution française,le village s’est appelé durant plusieurs années La Neuville sur Aronde.Appelé également La Neuf-ville-Roy,puis Laneuvilleroy,la commune a retrouvé son nom d’origine,La Neuville-Roy en 2004.

N’oublions pas église Saint Médard,inscrite a l’inventaire des monuments historiques,Elle a trente mètre de longueur et une hauteur proportionnée,La Nef du XIVème siècle ,dont la voute en bois rappelle la coque d’un navire,est la partie la plus ancienne. Dans l’année 1636,le bourg fut pillé et l’église brulée par les troupes espagnoles commandées par Jean de Verth.Elle a été rénovée au XVIIème ;des lambris et les bas cotés séparés par des piliers de bois ont été rajoutés. Le Chœur ,plus élevé que la nef,date du XVIème siècle.Le magnifique portail a été reconstruit dans la seconde moitié du XVIIIème puis restauré en 1991.En 1999,une tempête ayant endommagé le clocher,celui ci a été restauré fin 2000 et un nouveau coq a été installé.

Photo Nicolas L.(touriste britannique)

L’église de La Neuville-Roy

Au fronton ,on peut lire une inscription pour le moins étrange:

« Soyez saisis d’effroi a l’entrée de mon sanctuaire »

Mais ne vous laissez pas impressionner et osez y pénétrer.Peut être aurez vous la chance d’entendre Max Levasseur en train de jouer de l’orgue.Si vous le rencontrez,il se fera vraisemblablement un plaisir de vous parler de »son » église.

Max Levasseur joue régulièrement de l'orgue en dehors des heures des messes qu'il anime régulièrement.Pour lui,un moment de détente entre les nombreuses heures qu'il a passé et passe encore pour nettoyer,cirer,astiquer.

Max Levasseur et son orgue

Un grand merci a lui pour le temps qu’il consacre depuis de très nombreuses années a l’entretien et a la conservation du patrimoine mobilier de cette église qui sans lui ne serait pas ce qu’elle est aujourd’hui,ainsi qu’a la commune qui,malgré une conjoncture défavorable,consacre régulièrement une partie de son budget a l’entretien de l’édifice afin de transmettre ce patrimoine en bon état aux générations futures.

Texte mijoté a partir d’un généreux mélange d’éléments édités par la commune de La Neuville-Roy et la Communauté de Communes du Plateau Picard dans sa revue N°5 de septembre 2009 auxquels nous avons rajouté une pincée de touche personnelle.

Dernière mise a jour: 03 décembre 2017